Entre Bouche et Oreilles : la cuisine, un lieu de vie

A Ingré, à 15 minutes du centre d’Orléans, Anne Bernier vous accueille dans sa propre maison pour des cours de cuisine où la convivialité reste le maître-mot. Entre Bouche et Oreilles, parce que s’y transmettent les secrets des recettes, des techniques et des astuces qui feront du repas un moment heureux et délicieux… et du cours de cuisine un temps d’échange et de rencontre. Aujourd’hui, Anne Bernier nous parle de son beau projet.

Entre bouche et oreilles

Cartridge World : Bonjour Anne ! Nous aimerions en savoir un peu plus sur votre parcours… Comment votre atelier culinaire Entre Bouche et Oreilles est-il né ? 

Anne Bernier : Bonjour ! Entre Bouche et Oreilles existe depuis 2012. Auparavant, j’étais responsable dans un laboratoire de phytopathologie, fonction que j’ai exercée pendant plusieurs années avant d’éprouver l’envie d’entreprendre quelque chose de nouveau, de différent.

Après un bilan de compétences, deux voies s’offraient à moi. L’enseignement en biologie tout d’abord. Mais je n’étais pas sûre d’avoir vraiment envie d’enseigner sur le long terme, auprès d’élèves de collège ou lycée pas forcément passionnés par cette matière ! La cuisine, seconde option envisageable, s’est ensuite imposée comme un choix viable et solide.

Atelier-avec-Orange_24La cuisine était depuis longtemps mon échappatoire dans les situations de stress, elle revêt pour moi une dimension conviviale essentielle. C’est l’occasion de partager ce qu’on aime, de se retrouver. Entre Bouche et Oreilles, un atelier culinaire où je reçois les gens chez moi pour des cours en groupe, est né de cette passion pour la cuisine.

C.W. : Vous êtes donc devenue entrepreneur : comment l’aventure a-t-elle pris forme ?

Anne : Après la fin de mon contrat, j’ai pris deux ans pour monter le projet Entre Bouche et Oreilles, et l’atelier a ouvert en avril 2012 grâce au soutien d’une couveuse d’entreprises, PES 45. Cette association financée par l’Etat permet de démarrer un projet avec le prêt d’un numéro de SIRET, et une formation au métier d’entrepreneur.

TarteGrâce au réseau des porteurs de projets, on découvre les différents aspects du métier d’entrepreneur, c’est passionnant et très instructif ! Dès janvier 2013, j’ai pu m’établir en tant qu’auto-entrepreneur et voler de mes propres ailes.

C.W. Les cours d’Entre Bouche et Oreilles s’adressent-ils à tous les publics ? 

Anne : Bien sûr : les enfants, les ado et les adultes, et je propose aussi des ateliers ouverts aux parents avec leurs enfants. Les particuliers peuvent s’inscrire via mon site web pour participer aux programmes proposés. Mais il est aussi possible de privatiser l’atelier, pour suivre le cours entre amis, ou dans le cadre d’un séminaire d’entreprise par exemple. 

C.W. Un niveau technique est-il requis pour pouvoir suivre les ateliers ?

Anne : Pas du tout. Les cours sont conçus pour que chacun puisse refaire facilement la recette chez soi. C’est vraiment la philosophie d’Entre Bouche et Oreilles : rendre accessible la cuisine pour tous, désacraliser la technique. On repart avec la recette notée en détails, afin de la reproduire sans souci plus tard.

Après le cours, surtout quand il s’agit de préparer un repas entier, le moment de dégustation est essentiel : on se met ensemble à table, on discute… de nos préparations Dégustationou d’autre chose ! Comme chez soi, ou chez des amis. La dimension conviviale de la cuisine telle que je la conçois prend alors tout son sens. Cuisiner, c’est aussi échanger, se rencontrer.

C.W. Avez-vous des recettes ou produits de prédilection ?

Anne : Les recettes sont simples et variées, ouvertes sur les cuisines du monde entier, afin de répondre aux envies de tous. Je ne privilégie aucun produit en particulier, si ce n’est peut-être les pâtisseries !

Cela me vient de ma formation scientifique : j’aime comprendre et expliquer comment ça marche, pourquoi des oeufs montent en neige, ce qui se passe quand on réalise une chantilly… La cuisine en tant que chimie, en somme.

C.W : Où trouvez-vous vos produits ? 

Anne : Dans des commerces de proximité accessibles : après les cours, il sera facile de se procurer les produits utilisés dans les recettes. Les viandes proviennent de l’excellent boucher d’Ingré, les fruits et légumes d’un supermarché de primeurs à Saran… J’essaie au maximum d’utiliser des produits régionaux.

C.W : Quelle est l’actualité d’Entre Bouche et Oreilles, quels sont les grands thèmes des ateliers à venir ?

Anne : A la rentrée scolaire, j’ai mis en place une formule d’abonnement réservée aux enfants : les 10 séances leur sont proposées pour 135 euros au lieu de 150.

enfants

Les enfants suivent un atelier cuisine d’1h30 à 2h, suivi d’une joyeuse dégustation… ça se passe très bien avec eux, ils sont volontaires et ravis d’apprendre dès lors qu’on leur donne de quoi s’occuper ! Quant au contenu des ateliers, ils vont essentiellement tourner autour des repas de fête puisque nous entrons dans la période d’avant-Noël.

C.W. Avez-vous des projets de développement ?

Anne : J’aimerais agrandir l’atelier pour accueillir davantage de personnes lors des cours réservés au personnel d’entreprises. Mais de manière générale, je préfère limiter le nombre de participants à six, afin de garder un maximum de convivialité.

Les cours ont lieu chez moi, donc dans une vraie cuisine, vivante, où les gens se sentent comme chez eux… Ils constatent ainsi qu’on peut réaliser des menus originaux sans problème avec un matériel culinaire de base.

Réaliser un gâteau d'anniversaire unique, avec De Bouche à Oreilles

Réaliser un gâteau d’anniversaire unique, avec Entre Bouche et Oreilles

C.W. : Merci Anne pour toutes ces précisions au sujet d’Entre Bouche et Oreilles ! Pour conclure, que pouvez-vous dire à nos lecteurs, qui hésiteraient encore à franchir le pas de votre porte pour suivre un cours ?

Anne : J’aimerais leur dire qu’on travaille ensemble dans la bonne humeur, et une atmosphère détendue… C’est capital. Au-delà de la cuisine, passer un moment chez Entre Bouche et Oreilles c’est se donner le temps de décompresser, de se poser, et dans nos vies trépidantes ça fait beaucoup de bien ! C’est aussi l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes autour d’une activité faite en commun, et mes clients apprécient particulièrement ce temps donné à l’autre et à l’échange. 

Anne Bernier – Entre Bouche et Oreilles
98 rue du Château d’Eau
45 140 Ingré
Tél : 06 73 14 35 12

http://entreboucheetoreilles.fr/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *